Mitsu-gusoku

relax.jpg

 

Ces compositions florales ne cherchent ni à atteindre un idéal d’esthétisme, ni à symboliser un principe religieux particulier. Elles ne sont que l'incarnation de la dévotion et du respect apporté aux divinités bouddhistes.

Ce n'est qu'avec le temps que tout une symbolique va venir empreindre ces compositions. Les préceptes religieux suivants vont alors faire leur apparition:
- l’harmonie entre l’Homme et la nature;
- l’idée d’éphémère et de renaissance;
- le principe masculin/féminin;
- Le concept confucéen de trinité (terre/homme/ciel).

 

 

 

 

 

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog